Home Protection Problèmes urinaires chez les chats : symptômes et conseils

De nombreux chats souffrent de problèmes urinaires. Si les causes de ces infections sont multiples, les symptômes eux sont les mêmes. Seul une analyse d’urine pourra permettre de diagnostiquer telle ou telle infection. Vous trouverez ci-dessous une présentation de ces différentes maladies urinaires dont peuvent souffrir les chats.

Source : Gettyimages

Source : Gettyimages

Les cristaux de struvites

Les cristaux de struvites sont des cristaux de phosphates d’ammonium qui peuvent se former dans l’urine des chats de moins de 6 ans. Les Persans, les Himalayens ainsi que les chats domestiques, autant les mâles que les femelles, en sont régulièrement les victimes. Cela peut être dû à :
– une alimentation trop riche en minéraux ;
– un PH urinaire trop élevé ;
– une production d’urine trop faible ;
Les facteurs aggravants sont le manque d’exercice, ainsi qu’une tendance à l’obésité. La présence d’une infection urinaire chronique peut également favoriser ce type de complication.

Symptômes cristaux de struvites : inflammation de la vessie, sang dans les urines, douleur à la miction.

Les oxalates de calcium

Cet autre type de cristaux urinaires peut également former des pierres dans la vessie du chat. Les plus sujets à cette infection sont les Persans, les Himalayens, les chats domestiques à poil long, les Maine Coons, ainsi que les exotiques à poil court. Les mâles sont également plus souvent atteints que les femelles, surtout s’il s’agit d’un chat de plus de 6 ans. Tout comme pour les cristaux de struvites, les facteurs de risque sont :
– le manque d’exercice ;
– l’obésité ;
– les repas en libre-service plutôt que des repas donnés à heure fixe ;
– une diète acidifiante.

Symptômes oxalates de calcium : Idem que pour les cristaux de struvites.

Comment prévenir ces infections urinaires ?

Source : Gettyimages / Crédits : GK Hart/Vikki Hart

Source : Gettyimages / Crédits : GK Hart/Vikki Hart

En règle générale pour éviter ce type de désagrément à votre chat, il faut essayer de maîtriser au maximum son alimentation. La diète sera donc la règle d’or. Vous devrez donc :
– veiller à ce que l’apport en calcium, en oxalate et en sodium soit le plus faible possible. Si votre eau du robinet est trop dure, c’est-à-dire trop riche en calcaire, il vous faudra vraisemblablement vous résoudre à traiter votre eau. Simple de fonctionnement, un adoucisseur d’eau pourra vous permettre d’obtenir une eau de boisson sans calcaire pour votre chat ;
– surveiller la quantité de magnésium, de citrate ainsi que de phosphore ;
– maintenir un PH relativement élevé ;
– proposer à votre animal des aliments riches en fibres ;
– être attentif à son poids et à ce qu’il fasse de l’exercice ;
– et surtout surveiller qu’il boive régulièrement !

Leave a Reply